cours-javascript

Logo JavaScript

TP 1: Les bases

Slides du TP 1


Conseil pratique: pour naviguer dans ce cours, vous pouvez y rechercher un mot (ex: “exercice”) en pressant Ctrl-F ou Cmd-F. Utilisez la table des matières pour passer d’un chapitre à l’autre.

Introduction Ă  la Programmation et Ă  JavaScript

Langage de programmation

JavaScript est un langage qui permet de donner des ordres (appelés instructions) à une machine.

La machine en question peut ĂŞtre:

On va donc apprendre des commandes et structures pour expliquer ce qu’on attend de cette machine.

Qu’est-ce qu’un programme ?

Le code source d’un programme est un peu comme une recette de cuisine: on y définit une liste d’actions (les instructions) qui permettent à quiconque de reproduire le plat, autant de fois qu’il le veut.

Comme dans une recette, si votre code source est trop vague ou contient des erreurs, le résultat risque d’être décevant, voire complètement à côté de la plaque.

Contrairement à une recette de cuisine, il faut garder en tête que ce n’est pas un humain qui va interpréter votre code source, mais une machine. Sachant que, contrairement à un humain, une machine n’est pas capable de raisonner intuitivement, il faut être extrêmement rigoureux dans le respect des règles de grammaire et d’orthographe du langage.

Si vous écrivez votre code de manière approximative, deux choses peuvent se passer:

Histoire du langage JavaScript

JavaScript a été créé en 1995, pour le compte de la société Netscape (éditeur d’un des premiers navigateurs web, dont Mozilla Firefox est l’héritier), puis standardisé sous le nom d’ECMAScript (souvent réduit à ses initiales “ES”).

Utilisable sur de nombreuses plate-formes, JavaScript est le seul langage de programmation inclus en standard dans les navigateurs web. On dit donc que c’est “le langage du web”.

Même si le nom ressemble, Java est un langage différent de JavaScript. Si vous avez la flemme de prononcer “JavaScript”, utilisez donc ses initiales “JS” plutôt que “Java”.

Malgré ses nombreuses évolutions, JavaScript est plutôt un langage de script qu’un langage de programmation, à proprement parler. En effet, il a été conçu comme une solution simple pour ajouter des interactions aux pages HTML du web, et non pour créer des logiciels à haut niveau de sûreté. Une des conséquences: c’est un langage faiblement typé. Nous allons voir ça plus bas.

Exécution de code JavaScript

Il y a deux façons d’exécuter nos instructions JavaScript:

  1. de manière interactive: via une console
  2. de manière programmative: en rédigeant un code source

Dans le premier cas, chaque instruction sera exécutée immédiatement puis retournera un résultat, comme sur une calculatrice.

Dans le deuxième cas, on va écrire une liste d’instructions dans un fichier (appelé “code source”), pour que notre machine puisse exécuter ce fichier en une seule fois.

Pour tester JavaScript en mode interactif:

Il existe de nombreuses consoles JavaScript plus ou moins évoluées: repl.it, glot.io, jsbin, jsfiddle, et codepen permettent d’éditer son code de manière un peu plus confortable mais ne conservent pas d’historique de vos instructions, contrairement à la console de Google Chrome.

Manipulation de valeurs

Types de valeurs

En langue Française, il existe plusieurs types de mots: les noms, les verbes, les adjectifs, les prénoms, etc…

De la même façon, en maths, on peut manipuler plusieurs types de valeurs: nombres entiers, décimaux, rationnels (fractions), complexes, etc…

En JavaScript, c’est pareil. Il est possible d’exprimer et de manipuler des valeurs de différents types.

Types simples

Types avancés

Exercice: Quel type ?

1) Reconnaissez les types des valeurs ci-dessous. Notez que:

2) Vérifiez vos réponses en saisissant ces opérations dans la console, et en utilisant le mot clé typeof. (voir plus bas)

0
true
2 - 1.2
'hello'
'bonjour' + 4
{ a: 0.4 }
[ 'a', 'b', 'c' ]

Le mot clé typeof renvoie le type de l’expression qui suit.

3) Expliquez le type de la dernière ligne.

Variables et opérateur d’affectation

Variables et valeurs littérales

Dans l’exercice ci-dessus, nous avons manipulé des valeurs de manière littérale. C’est à dire qu’elles étaient explicitement affichées dans le code.

Dans un véritable programme, les valeurs dépendent souvent d’une saisie de l’utilisateur, ou d’autre chose. Du coup, elles sont rarement exprimées de manière littérale. On utilise pour ça une représentation symbolique: les variables.

En maths, on représente habituellement une variable sous forme d’une lettre minuscule. Par exemple “soit x=4” veut dire qu’on définit une variable appelée x représente actuellement la valeur 4. (un nombre entier, en l’occurrence)

En JavaScript, une variable représentée par une suite de lettres (minuscules et/ou majuscules) pouvant contenir aussi des chiffres et le symbole underscore (_).

Généralement, on emploie une notation appelée camel case pour nommer les variables en JavaScript. Cette notation consiste à coller plusieurs mots, en mettant en majuscule seulement la première lettre de chaque mot, sauf celle du premier mot.

Exemple: nombreSaisiParUtilisateur est un bon nom pour une variable JavaScript.

Camel veut dire “chameau”, en Français. Avez-vous compris pourquoi ?

Opérateur d’affectation

Comme en maths, l’opérateur d’affectation = permet d’affecter une valeur (à droite) à une variable (à gauche).

Par exemple, si on tape monNombre = 1 dans une console JavaScript, puis qu’on y tape monNombre, la console nous répondra 1 car c’est la valeur actuelle de la variable monNombre.

Chaque usage de l’opérateur d’affectation sur une variable changera sa valeur actuelle, quitte à remplacer la valeur qu’elle portait précédemment.

Par exemple, si on tape monNombre = 1, monNombre = 2 puis monNombre, la console JavaScript nous répondra 2 car c’est la dernière valeur qui a été affectée à la variable monNombre.

La valeur affectée (à droite du =) peut être une valeur littérale, ou celle d’une autre variable.

Par exemple, si on tape autreNombre = monNombre, puis autreNombre, la console JavaScript nous répondra 2 car nous avons affecté la valeur de la variable monNombre (2, tel qu’affecté dans l’exemple précédent) à notre nouvelle variable autreNombre.

À noter que l’opérateur d’affectation se comporte différemment selon que la valeur affectée est de type simple (nombre, chaîne de caractères…) ou avancé (objet, tableau, fonction…):

Exemple d’affectation de valeur de type simple:

maValeurSimple = 1;
autreValeurSimple = maValeurSimple;
// Ă  ce stade, nos deux variables valent 1
maValeurSimple = 2;
// => autreValeurSimple vaut toujours 1, alors que maValeurSimple vaut 2

Exemple d’affectation de valeur de type avancé:

monTableau = [ 1, 2, 3 ];
autreVariable = monTableau;
// Ă  ce stade, nos deux variables valent [ 1, 2, 3 ]
monTableau = [ 4, 5, 6 ];
// cette instruction a affecté un autre tableau à monTableau
// => autreValeurSimple vaut toujours [ 1, 2, 3 ], car il référence toujours le tableau qui lui avait été affecté

Exemple d’affectation de valeur de type avancé, avec modification:

monTableau = [ 9, 8, 7 ];
autreVariable = monTableau;
// Ă  ce stade, nos deux variables valent [ 9, 8, 7 ]
monTableau.sort();
// cette instruction a rangé notre tableau dans l'ordre croissant
// => monTableau vaut désormais [ 7, 8, 9 ]
// => ... et autreVariable vaut aussi [ 7, 8, 9 ], car la tableau qu'il référencé a été modifié.

Création de variable

Dans nos exemples, les variables ont été créées automatiquement par la console JavaScript lors de leur première affectation de valeur.

Mais nous allons désormais créer nos variables de manière explicite, à l’aide du mot-clé var.

En effet, l’usage de var permet de s’assurer qu’on a pas déjà créé une variable du même nom.

Il est possible d’affecter une valeur à notre variable lors de sa création avec var.

Il restera évidemment possible d’affecter d’autres valeurs à notre variable, à l’aide de l’opérateur d’affectation, mais sans utiliser var ensuite.

Exemple:

// on va crééer une variable de type chaîne de caractères:
var maVariable = 'mon texte';
// => maVariable vaut 'mon texte'
maVariable = `mon nouveau texte`;
// => maVariable vaut désormais 'mon nouveau texte'

Vous remarquerez que:

Afin d’améliorer la lisibilité de votre code, et d’éviter tout ambiguïté pouvant occasionner des erreurs, je compte sur vous pour appliquer ces règles.

Exercice: Création de variables

En utilisant la console JavaScript:

1) Créez les variables suivantes:

2) Pour confirmer que vos variables sont correctes, vérifiez que chaque instruction ci-dessous répond true: (copiez-collez-les une par une dans la console)

monNombre === 4;
maChaine === 'bonjour ! :-)';
monBooleen === false;
sansValeur === undefined;